Vous pensez au suicide? Veuillez téléphoner sans frais au 1-833-456-4566 (Au Québec : 1-866-277-3553), ou visitez www.crisisservicescanada.ca/fr.

Le récit de Jillian

Jeune et en désarroi

La pandémie a fait des ravages chez les jeunes. Et notamment chez Jillian.

« Je vis de gros problèmes de santé mentale. Je me sens seule et isolée; c’est ce qui arrive, je pense, quand on n’a pas eu de contacts humains depuis près de deux ans. » La pandémie a empiré son anxiété et sa dépression, et elle consommait des drogues.

Les maladies mentales et les troubles de santé mentale, y compris les troubles liés à la consommation de substances, touchent environ 20 % des jeunes Canadiens et Canadiennes. Une récente étude a montré que 50 % des jeunes ont vu leur santé mentale décliner pendant la pandémie.

Jillian a réussi à trouver une thérapeute privée, mais le coût était trop élevé. Heureusement, sa grand-mère est intervenue pour payer ses séances. « Je n’ai aucune idée comment les gens peuvent survivre sans thérapie, remarque la jeune femme. Et c’est tellement cher. Je devais consulter chaque semaine. À certains moments, c’était deux fois par semaine. »

Puis, en pleine pandémie, Jillian a perdu son logement. « Mamie était là, encore à ma rescousse. » Sa grand-mère l’a aidée à se trouver un toit, mais propulsée subitement dans une nouvelle ville, Jillian ne savait pas vers où se tourner pour obtenir des services de santé mentale.

« On entend toujours dire qu’il y a tel et tel service en santé mentale, mais dans les faits, les ressources sont difficiles à trouver. Tout le monde devrait savoir vers où se tourner. »

« Je voudrais seulement que ce ne soit pas si difficile d’obtenir du soutien. Les soins de santé mentale doivent être un droit. Et ce droit devrait être inscrit dans nos lois. Peut-être même dans notre constitution. »

Jillian a 26 ans et vit à Toronto.

Si vous êtes une ou un jeune en crise, ou que vous vous inquiétez pour une jeune personne dans votre entourage, appelez Jeunesse, J’écoute au 1-800-668-6868 (24 h/24, 7 j/7) ou textez le mot PARLER au 686868. Le clavardage en direct est également offert de 19 h à minuit (heure de l’Est).

Apprenez-en plus sur la campagne Pour des soins de santé mentale gratuits et maintenant, de l’Association canadienne pour la santé mentale, au www.SanteMentaleMaintenant.ca

Partager cet article

Inscrivez-vous pour diffuser ce message :

Soins de santé mentale gratuits maintenant!

Consent(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Découvrir d’autres récits

Le récit de Fiona

Dans les communautés éloignées, l’absence de soins est souvent la norme. À moins de sortir son portefeuille. En 2003, la […]

Lire la suite

Le récit de Juanna

En 2014, Juanna s’est, comme elle le dit, écroulée. « Je travaillais, je prenais des vacances. Je menais vraiment une vie […]

Lire la suite

Le récit de Bill

Revenir après avoir été si près de la mort. Bill a fait 8 tentatives de suicide. Il se dit tout de […]

Lire la suite